Parmi les 10 recommandations de l’alimentation hypotoxique (Seignalet), la suppression des produits laitiers est probablement la règle la plus importante.

Quels produits laitiers ? 

Il s’agit d’éviter tous les produits laitiers d’origine animale :

  • lait
  • beurre
  • crème
  • fromage
  • yaourt
  • tous les produits qui en contiennent

Cela concerne tous les animaux : vache, chèvre, brebis, ânesse, etc.

Par contre les « produits laitiers » végétaux sont autorisés : lait d’amande, lait de riz, lait de soja, yaourt de soja, crème de riz, lait de coco, pâte à tartiner aux fines herbes à base de soja fermenté, etc.

Pourquoi ? 

Le problème des produits laitiers vient principalement de la caséine. C’est une protéine présente dans le lait d’origine animale que l’organisme humain a beaucoup de mal à digérer. Sa digestion incomplète favorise une flore de putréfaction dans l’intestin et contribue à rendre la paroi intestinale hyper-perméable (c’est à dire trop poreuse). Le danger vient alors du fait que des toxines peuvent traverser la paroi intestinale et pénétrer dans l’organisme. Lorsque la quantité de toxines est trop importante, le fonctionnement du corps peut être perturbé et des maladies peuvent apparaître.

A savoir : les protéines de lait (dont fait partie la caséine) apportent du « moelleux » dans un produit alimentaire. Les industriels ont donc pris l’habitude de rajouter des protéines de lait dans de nombreux produits : crèmes desserts, glaces, charcuteries. Depuis quelques années, la quantité de caséine est donc en progression dans les aliments industriels.

Par ailleurs, les produits laitiers contiennent d’autres composants qu’il serait préférable d’éviter :

  • Le lactose : c’est un sucre contenu dans le lait d’origine animale. Il nécessite une enzyme appelée lactase pour être digéré. Or cette enzyme, présente chez l’enfant, a tendance à disparaître avec l’âge. Ce qui fait que 40% des Français seraient intolérants au lactose. C’est pour cette raison que de plus en plus d’industriels de l’agro-alimentaire proposent des produits sans lactose. Mais un produit sans lactose n’est pas pour autant « hypotoxique » car en général il contient toujours de la caséine.
  • Les graisses saturées : les laitages contiennent essentiellement des graisses saturées, alors qu’il est préférable de privilégier les graisses insaturées CIS que l’on trouve dans les huiles vierges non chauffées.
  • Les molécules de Maillard (aussi appelées glycotoxines) : ces molécules sont formées par recombinaison moléculaire lorsque l’on chauffe à plus de 110°C des protéines (caséine du lait) avec des sucres (lactose du lait). L’utilisation quasi-généralisée de lait UHT (Ultra Haute Température) favorise donc la création de glycotoxines que l’organisme ne sait pas digérer.

 

Y a-t-il un danger à ne pas consommer de laitages ? 

NON. 

Il est surprenant d’apprendre qu’il n’y a pas de danger à éviter les produits laitiers. En effet, depuis plusieurs décennies, nous entendons à longueur d’année « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie » et « Manger 3 à 5 produits laitiers par jour ».

Mais le seul argument mis en avant par l’industrie laitière est la nécessité de consommer suffisamment de calcium pour ne pas être carencé. Car si vous cherchez bien, aucun autre nutriment présent dans les produits laitiers n’est mis en avant. Et pour cause, puisque la caséine, le lactose, les graisses saturées et les glycotoxines sont plutôt à éviter !

Le Calcium qui se trouve dans les laitages n’est cependant pas indispensable. En effet, le Calcium fait partie des minéraux et se trouve donc en premier lieu dans le sol. Il est capté par les racines des plantes. En consommant régulièrement des produits végétaux (fruits, légumes, légumineuses, céréales, etc.), les apports en Calcium sont donc largement suffisants. D’autant plus que des études scientifiques ont montrées que le Calcium d’origine végétale était mieux assimilé et utilisé par l’organisme que le Calcium d’origine animale. Ainsi, les personnes qui suivent l’alimentation hypotoxique ont un risque de carence en Calcium moins élevé que la population moyenne. Et il n’est absolument pas nécessaire de manger 3 à 5 produits laitiers par jour, contrairement à ce que l’on peut souvent entendre.

A savoir : les Asiatiques qui ne consomment quasiment aucun produits laitiers développent beaucoup moins d’ostéoporose que les Européens. Ils ont donc des os moins fragiles alors qu’ils consomment beaucoup moins de produits laitiers.

Pour aller plus loin

Pour essayer l’alimentation hypotoxique, pensez à notre « Pack Démarrer« . Il inclut :

  • 1 livret complet d’explications
  • 1 livret de menus simples et savoureux
  • 1 assistance par téléphone et par email pendant 3 mois