Voici une lettre d’un patient du Dr Seignalet, retranscrite dans l’ouvrage « L’alimentation ou la 3ème médecine », aux éditions du Rocher.

« Je suis atteint par une maladie de Crohn, j’ai 26 ans, je suis colostomisé de manière définitive. Lors de notre rencontre, je venais de subir une injection de Remicade, j’étais sous 25 mg de Méthotrexate (IM) hebdomadaire, sous anti-inflammatoire, sous anti-dépresseur et anxyolitique. Je venais de contracter un début de crise et la question se posait pour savoir s’il fallait me réinjecter du Remicade ou non. C’est à ce moment que je vous ai rencontré.

Voilà 4 mois que je suis votre régime de manière stricte. Suite à ma visite, j’ai, comme vous me l’avez préconisé, supprimé tous les produits laitiers, les céréales, exceptés le riz et le sarrasin, et je cuisine tout au cuit vapeur – y compris les viandes et les poissons – afin que les 100°C ne soit pas dépassés. Je mange beaucoup de fruits et légumes frais, biologiques et beaucoup de fruits secs.

Le symptôme principal qui s’en ai suivi a été une « élimination » par le nez – 15 jours durant- et par la gorge. Une fois ce désagrément terminé, tout s’est bien déroulé. Le résultat est miraculeux. Je me sens bien physiquement, je me sens bien psychologiquement. J’ai envie et besoin de faire des efforts physiques. Bref, pour dire vrai, jamais depuis le début de cette maladie, je ne m’étais senti aussi bien et jamais je n’avais trouvé la vie aussi belle. 

J’ai demandé au médecin de stopper le Méthotretaxe et il n’a pas voulu – il n’a pas souhaité non plus le diminuer-, argumentant que ma santé était en jeu et que « si un régime alimentaire autre que le régime nourriture parentale fonctionnait dans cette maladie, il en aurait connaisance en tant que spécialiste ». Autant vous dire que je n’ose plus leur parler de votre régime car cela finit toujours par des disputes à la fin des consultations. J’ai donc pris l’initiative d’arrêter de prendre ces produits sans lui signifier. Aujourd’hui, cela fait 4 mois et tout va bien. De même, petit à petit, j’ai diminué puis stoppé les anti-dépresseurs et anxyolitiques et j’ai réussi à m’en passer. Bref à l’heure actuelle, je ne prends plus aucun médicaments si ce n’est vos compléments vitaminiques. 

Je pense donc pouvoir vous annoncer que je fais partie des patients, lourdement atteints par la maldie de Crohn, qui sont en rémission prolongée grâce à votre régime alimentaire, Dr Seignalet. Je distribue les références de votre livre à tous les malades et non malades que je connais, mais autant vous dire, la barrière du milieu médical est difficile à franchir pour tous.

Quoi qu’il en soit, je vous remercie infiniment car grâce à vous – et je vous assure que je pèse mes mots – j’ai de nouveau envie de vivre ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques mois .

Très amicalement. S.H.  »