Colite : réconcilier vos intestins avec la nourriture

Colopathie fonctionnelle, Colon irritable, Colopathie spasmodique, Intestin irritable
La colopathie fonctionnelle est une inflammation du colon qui provoque de fortes douleurs et des désordres digestifs (ballonnement, constipation, diarrhée…). Mais l’inflammation du colon n’est que la partie visible du problème. C’est avant tout l’intestin qui est en mauvais état.

La paroi de vos intestins est irritée, quelle en est la cause ?

Le Docteur Seignalet a expose dans ses recherches que l’alimentation moderne attaque la paroi de l’intestin grêle :

  • digestion incomplète des aliments non adaptés
  • développement de bactérie, au détriment de la bonne flore intestinale
  • accumulation de molécules toxiques

L’intestin grêle est fragilisé par ces agressions et devient une vraie « passoire à toxines ». Il va laisser passer dans le sang des toxines, qui vont circuler dans l’organisme.

Le colon se retrouve sur-chargé de toxines

Le colon tente d’éliminer ces toxines qui circulent dans le sang. Mais dans le cas de la colopathie, il se retrouve dépassé, il y a trop de toxines à éliminer, et l’inflammation devient permanente. Le colon ne supporte plus certains aliments comme les fruits, les légumineuses, qui sont pourtant une bonne nourriture pour le corps humain.

Colite - Vidéo sur la théorie de l'élimination du Dr Seignalet

Comprendre la colite et comment en sortir

Cette vidéo vous expose le « trajet » des toxines, qui causent l’inflammation du colon. Pour la recevoir, merci de renseigner votre adresse e-mail ci-contre.

 * En validant, vous autorisez Qinali à vous envoyer des informations relatives à l'alimentation et la santé. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d'opposition.

Les fibres, les crudités, ne sont pas la cause du problème. Ils ne font que  révéler l’état inflammatoire du système digestif.

Pour réduire l’inflammation de tout le système digestif, il faut adopter une alimentation réellement adaptée à notre corps.

Apaiser durablement l’inflammation par l’alimentation hypotoxique

Le Dr Seignalet précise dans son ouvrage « L’alimentation ou la 3ème médecine » les règles de l’alimentation non-toxique, permettant de réparer le système digestif.

Il a suivi 237 personnes, qui ont suivi précisément ces conseils, les résultats ont été extrêmement positifs :

  • 233 rémission complète, soit 98% des patients
  • 4 échecs de traitement

Cette méthode de soin, sans effet secondaire, mérite vraiment d’être essayée.

L’alimentation hypotoxique m’a permis de mettre fin à 6 ans de problèmes intestinaux (colopathie fonctionnelle) qui avaient entraînés une ablation d’une partie du colon.

Aujourd’hui plus de douleurs, plus de diarrhées ni de constipations, plus de spasmes, une énergie générale en forte hausse, disparition de bon nombres d’autres symptômes…bref une santé retrouvée !

Marc

Colon irritable pendant 6 ans

Haricots verts crus hypotoxiques

Comment composer mes repas ?

En cas de colite, la liste des aliments à éviter est décourageante.

En adoptant une alimentation « douce » pour vos intestins, petit à petit votre système digestif va se réparer, l’inflammation du colon va s’apaiser et vous pourrez remanger des crudités, légumes et fruits en toute quiétude.

Notre rôle à Qinali est de vous proposer une aide concrète pour faire ce parcours alimentaire, à travers des menus adaptés et des conseils.

Je ne peux pas manger de légumineuse, par quoi les remplacer ?
Vous verrez dans les menus hypotoxique on peut trouver des lentilles, pois chiche, etc … dans quelques mois, si vous suivez les conseils, il sera sûrement possible de les manger.
En attendant, vous pouvez les remplacer par des pommes de terre, du quinoa, des patates douces, du sarrasin …
Et surtout, l’équipe Qinali est disponible par e-mail pour tous les clients, pour aider dans les 1ères phases de transition alimentaire.
Est-ce que le stress, les émotions, sont liées à la colite ?
Oui.
On entend de plus en plus parler du fait que l’intestin est notre 2ème cerveau.
C’est encore un domaine de recherche, mais il est certain que nos émotions jouent un rôle majeur sur l’état de notre système digestif et notamment sur la perméabilité intestinale.