L’alimentation hypotoxique : rempart à la maladie de Parkinson

picto question bleu qinali

Notre environnement pénètre au cœur de nos cellules. Une alimentation inadaptée pourrait être la cause d’un encrassage du système nerveux.

Les traitements médicamenteux permettent indéniablement d’améliorer l’état des patients. Cependant, ils ne s’attaquent qu’aux symptômes et non aux causes. Ces traitements sont utiles, mais n’empêchent pas l’aggravation progressive de la maladie.

Une seule solution : comprendre les causes.

La maladie de Parkinson se répand très vite depuis quelques décennies. Cette expansion n’est pas due à une évolution génétique, ni à une infection… c’est forcément un facteur environnemental. Notre mode de vie est à l’origine de l’expansion de la maladie.

En première ligne, on peut suspecter l’alimentation, qui pénètre au coeur de notre organisme. C’est la conclusion des travaux du Dr Seignalet, qui présente la maladie de Parkinson comme un encrassage important des cellules nerveuses par des toxines, entrées dans l’organisme via l’intestin.

 

Vidéo sur la théorie du Dr Seignalet pour traiter la maladie de Parkinson

Une explication de la maladie de Parkinson

Cette vidéo illustre la théorie du Dr Seignalet sur le Parkinson. Elle permet de comprendre le lien de cause à effet entre l’alimentation moderne et le déclenchement de la maladie. Pour la recevoir par e-mail, merci de renseigner vos coordonnées ci-dessous :

 * En validant, vous autorisez Qinali à vous envoyer des informations relatives à l'alimentation et la santé. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d'opposition.

Désencrasser l’organisme grâce à un carburant « pur »

La proposition de traitement est logique : adopter une alimentation réellement adaptée à notre organisme, afin d’éviter d’y faire entrer des toxines.

De nombreux médecins s’entendent pour définir ce « carburant pur », appelé l’alimentation hypotoxique. 

C’est un mode alimentaire basé sur nos besoins et notre capacité de digestion : des fruits et légumes, de céréales saines, des protéines animales et végétales, de bons acides gras … et sans produits laitiers, ni céréales contenant du gluten, ni produits raffinés. ( Plus d’infos sur les principes alimentaires ).

 

C’est un réel espoir de traitement, sans effet secondaire.

Cette approche est complémentaire aux traitements médicamenteux.

Il nous semble que cela mérite d’être essayé. Cette alimentation est équilibrée, riche en nutriments, vitamines, minéraux. Il n’y a donc pas de risque à tenter cette approche de fond, en rempart à la maladie de Parkinson.

L'alimentation ou la 3ème médecine, recherches sur la maladie de Parkinson

Des résultats remarquables

11 patients (9 hommes et 2 femmes, entre 52 et 75 ans) ont été suivis par le Dr Seignalet :

> 1 échec de traitement <

> 3 stabilisations de l’évolution <

> 7 succès, avec amélioration clinique entre 50% et 75% des symptômes <

Des résultats très au delà des traitements classiques.

Salade hypotoxique pois chiches

Ré-apprendre à cuisiner, en accord avec son corps.

Cela n’est pas évident de changer seul ses habitudes alimentaires.

C’est la raison d’être de Qinali. Notre mission est de rendre cette alimentation simple et agréable au quotidien.

Est-ce que l'on peut guérir de la maladie de Parkinson ?
Non.
On parle au mieux de situation de rémission, c’est à dire que la maladie est réduite au silence, les symptômes s’estompent, l’évolution s’arrête.
Mais ça n’est pas une guérison dans le sens où la maladie peut repartir.
Sans produit laitier, est-ce que je ne risque pas une carence en calcium ?
La réponse est très clairement non.
L’idée selon laquelle les produits laitiers sont la seule et meilleure source de calcium est complètement fausse.
Oui il y a une grande quantité de calcium dans les produits laitiers, mais dont la plus grande partie est transformée en phosphate de calcium dans le tube digestif et éliminée dans les selles.
Le calcium est un minéral très abondant dans le sol où il est récupéré par les racines des plantes. On le trouve dans les végétaux (légumes secs, légumes verts, crudités, fruits secs et frais) et dans l’eau.

Ils parlent de leur façon d’appliquer l’alimentation hypotoxique et les résultats sur leur santé.

Lire des témoignages