Nous l’avons vu dans l’article précédent ( ici : Qu’est-ce que le microbiote ? ), nous hébergeons des habitants dans notre intestin, qui vivent en synergie avec nos organes. L’activité de ces micro-organismes est nécessaire au fonctionnement de notre organisme.

La qualité du microbiote a un impact majeur sur notre santé, et l’on découvre actuellement que de nombreuses maladies sont liées à un déséquilibre du microbiote.

Ces maladies liées à un déséquilibre du microbiote intestinal.

Il y a plusieurs types de maladies dont le lien avec l’intestin a été mis en évidence. Vous trouverez en bas de l’article les sources de ces informations. Voici quelques exemples de maladies concernées :

Des pathologies métaboliques.

  • syndrome de l’intestin irritable
  • obésité
  • diabète

Des pathologies neuro-psychologiques :

  • Maladie de Parkinson
  • Alzheimer
  • La schyzophrénie
  • Les dépressions endogènes

Des troubles du développement ou de la personnalité :

  • L’autisme
  • Modifications de la personnalité

ATTENTION : le déséquilibre du microbiote n’est pas la seule cause de ces maladies, mais c’est une brique importante de leur développement.

Explication du lien entre l’intestin et la maladie de Parkinson

Interaction entre le cerveau et l'intestin

Extrait d’un reportage d’Arte intitulé « Le ventre, notre 2ème cerveau » .

Il a été démontré qu'il y a une altération de la flore intestinale chez les patients parkinsoniens, que ce microbiote pourrait induire initialement les lésions dans l'intestin, puis progresser via le nerf vague vers le cerveau.

Quelle alimentation pour prendre soin de notre microbiote ?

Les experts ont prouvé que le microbiote se constitue essentiellement au début de la vie (voir article précédent). Cependant, il s’entretient et peut aussi se détériorer très rapidement.

 

Le microbiote (flore intestinale) peut changer en quelques jours ou quelques semaines en fonction de d’alimentation.

Effets négatifs sur le microbiote

Il est démontré que certains facteurs détériorent rapidement le microbiote :

  • La prise d’antibiotiques
  • Le stress
  • Un régime alimentaire monotone
  • Les pesticides

Effets positifs sur le microbiote

Certaines pratiquent ont un impact positif :

  • La consommation de végétaux crus, dont la fermentation participe à un microbiote bénéfique
  • Les légumineuses
  • Les produits de saison
  • Un régime alimentaire varié

Certaines médecines, comme la médecine chinoise ou la médecine ayurvédique, placent le ventre au cœur de leur pratique, elles envisagent le corps comme un tout. Elles ne focalisent pas sur l’organe qui souffre, mais sur l’équilibre global de l’organisme.

Le mode alimentaire bénéfique pour le microbiote et par conséquent pour l’ensemble de l’organisme est appelé l’alimentation hypotoxique. En attendant une connaissance plus précise, le principe de précaution devrait être adopté et tous les patients devraient être informés de cette piste thérapeutique, sans effet secondaire.

Lien vers la présentation des principes de l’alimentation hypotoxique : Principes de l’alimentation hypotoxique.

Nous ne sommes qu’au tout début de la compréhension des liens entre l’intestin et de nombreuses maladies. Mais les premiers résultats confortent les théories et intuitions du Dr Seignalet.

Il est urgent de prendre soin de notre santé en choisissant une alimentation réellement adaptée à nos besoins et capacités de digestion, pour éviter et traiter des maladies en pleine expansion.

Liens pour en savoir plus

Emission Le débat de midi du 21/07 sur France Inter : « Le ventre, notre 2ème cerveau »

>> Lien vers le re-play de l’émission

Documentaire disponsible en VOD sur Arte : « Le ventre, notre 2ème cerveau »

arte

>> Lien vers le descriptif du documentaire.

Conseil de lecture « Le charme discret de l’intestin » de Giulia Enders.